Déferrage des trotteurs

DÉFERRAGE DES TROTTEURS

Les trotteurs déferrés, pourquoi ? Et quand ?

Le déferrage des chevaux est de plus en plus répandu dans les courses de trot. Et c’est bien normal puisque les statistiques montrent que les chevaux déferrés courent plus vite. Cela augmente donc leurs chances de gagner. Alors pourquoi ne sont-ils pas systématiquement déferrés ? Tout simplement parce que cela fait courir un risque au cheval, ses sabots n’étant ainsi plus protégés. En outre l’état de la piste ne permet pas toujours de déferrer. Si des cailloux ou des morceaux de mâchefer trop gros se trouvent sur la piste ils peuvent sérieusement abîmer les pieds des chevaux déferrés.

Le déferrage peut se faire de trois façons :

  • des 4 pieds, noté « D4« ,
  • des 2 pieds antérieurs « Da« 
  • ou des 2 postérieurs « Dp« .

C’est le déferrage des 4 qui donne les meilleurs résultats la plupart du temps. Une autre cause que la recherche de performance motive parfois le déferrage, c’est d’éviter aux chevaux qui ont tendance à se cogner les sabots dans les jambes de se faire trop mal. Dans ce cas l’absence de fers diminue le risque de blessure importante.

Le déferrage d’un cheval est une décision qui ne se prend pas à la légère. Et c’est tant mieux pour le turfiste car cela constitue une indication qui a du sens. Le cheval étant déferré on peut logiquement penser que la course à laquelle il participe ainsi constitue un objectif pour lui. Surtout s’il est rarement déferré et si, en plus, il a un bon driver et/ou un bon engagement. Avec de telles données on peut être sûr que l’entraîneur et le pilote ont mis toutes les chances de leur côté pour gagner.

Bien sûr tout ceci n’est pas une certitude, un habitué des mauvaises performances ne va pas devenir un crack pour autant, quoique… En revanche, un bon cheval, estimé, peut franchir un cap ainsi et être à l’arrivée ou même gagner grâce à l’absence de ses fers. On peut observer par exemple que cela a transformé Général du Pommeau qui est devenu après son déferrement le fameux « Général aux pieds nus » avec le succès que l’on connait.

Sachant que les chevaux déferrés courent plus vite, il n’y a qu’un pas à franchir, si l’on peut dire, pour en tirer la conclusion qu’il faut en tenir compte sur les tickets. Et c’est vrai car bien souvent cela complète ou donne une partie de la solution ; alors ne les oubliez pas dans vos paris. On a déjà vu des quintés de trot avec une arrivée de chevaux exclusivement déferrés incluant de gros outsiders, ne passez plus à côté !

Pronostics turf courses hippiques du PMU, Quinté, Multi, … sur le web depuis 2004 !